Référencement naturel : comment ça marche

Le blog

  • Référencement naturel

Votre site web, il vous a coûté combien ? Et il vous rapporte combien ? Je veux dire sérieusement. Me sortez pas les excuses habituelles type « meilleure image de marque » ou « meilleure visibilité ». Tous ces indicateurs que personne mesure et qui servent qu’aux agences web pour vendre des sites hors de prix. Là je vous parle de vrais résultats. Avec des vrais clients derrière. Un truc qu’on mesure en euros.

Alors ces résultats là ? C’est bien ce que je pensais.

Y’a pas 36 façons de gagner de l’argent avec un site web. Il faut du trafic. C’est tout.

Et le meilleur trafic, c’est celui de Google. En plus il est gratuit.

Pas besoin d’être un pro du référencement. Je vais vous montrer comment faire. Vous allez bientôt pouvoir chatouiller les 1ères places dans les résultats de recherche. Alors à vous le trafic, à vous le chiffre d’affaire 🙂

Définition du référencement naturel

Commençons par le début, la définition même du référencement naturel ou SEO.

Le SEO, c’est l’ensemble des techniques utilisées pour améliorer naturellement votre position dans les résultats des moteurs de recherche (mots clés, contenus, médias etc). Et c’est hyper important : plus vous apparaissez haut dans les résultats de recherche, plus les gens cliquent sur votre lien au lieu de ceux des concurrents.

Courbe position et taux de clic


Courbe position et taux de clic

Prenons un exemple. Vous vendez des chaussures et vous voulez être positionné sur « chaussure femme ». Ce mot clé est recherché 60k fois par mois (héhé, je vous montre après comment je sais ça). Vous êtes en 2ème position. Donc avec un taux de clics de 17% (cf graph au-dessus), ça vous fait :

60 000 recherches x 17% de taux de clics sur votre lien = 10200 visiteurs par mois

Et si 2% de vos visiteurs achètent, et ben ça vous fait déjà un certain chiffre d’affaires. Mais si vous arrivez à passer en 1ère position, vous n’avez plus 17% des internautes qui cliquent sur votre lien dans Google, mais 35%. Ça double votre trafic. Votre taux de conversion lui il reste le même, 2%. Donc concrètement en passant de la 2ème position à la 1ère position dans Google, vous avez doublé votre chiffre d’affaires.

Vous comprenez mieux pourquoi la plupart des entreprises sont prêtes à mettre des sommes folles en SEO ?

Ca rapporte, tout simplement.

Le référencement naturel : comment ça marche

Le moteur de recherche Google, c’est un robot. Il parcourt tous les sites du monde en permanence, du genre 1 à 2 fois par jour tous les jours. Et à chaque fois, il lit toutes les pages (on dit qu’il « crawl » les pages) et les enregistre dans sa base de données.

On appelle ça l’indexation. Et quand un internaute tape « acheter chaussure », il va regarder dans son index toutes les pages en lien avec ce mot clé. Donc si vous voulez apparaître dans Google, il faut déjà commencer par apparaître dans son index.

En général c’est assez simple, il suffit d’avoir son codé son site « normalement ». Mais bon, on trouve toujours ça et là des développeurs créatifs et des pages non indexées 🙂

Donc là, vous pouvez aller dans Google et taper :

site:votre-site.fr

pour voir toutes les pages de votre site indexées par Google. Et normalement elles devraient toutes y être (sinon, il y a un petit bouton « Contact » sur cette page 😉).

Là je sais, vous allez me dire que vous vous en cognez le coquillard que votre site soit bien indexé : vous voulez qu’il arrive en 1ère position. Et vous avez raison. Etre indexé ne signifie pas être bien positionné.

Une fois que Google a sélectionné toutes les pages en lien avec « acheter chaussures », il va les classer. Du plus pertinents au moins pertinents. Enfin ça c’est la théorie. Dans la pratique, c’est plutôt du plus conforme à l’algorithme Google au moins conforme à l’algorithme Google. Et c’est souvent là que ça fait mal.

Alors dans cet article, je vais vous montrer comment avoir des pages Google compatibles. Comment écraser vos concurrents dans Google. Comment être en n°1 sur des mots que vous imaginez même pas que ça existe. Euh… enfin ça ptet pas. Mais comment être en 1ère page voire 1ère position, ça oui. Je vais vous le montrer.

Les actions pour un référencement naturel au top

Vous l’avez compris : le SEO, c’est pas de la magie, il suffit juste de coller au mieux à l’algo Google. Google est un robot, son comportement est donc prévisible. Pour choisir quel site il va mettre en 1er, il suit un certain nombre de règles prédéfinies. Celui qui respecte le mieux ces règles arrive en haut et prend la part du roi. Les autres se partagent les miettes.

En pratique, ça demande un peu d’effort, ok pas mal d’effort, mais c’est pas compliqué.

C’est un peu comme si à chaque critère rempli Google compte un certain nombre de bons points. Et les critères sont organisés par niveaux : pour comptabiliser les critères du niveau 2, il faut déjà avoir un certain score sur les critères de niveau 1. Et même, plus vous aurez un bon score sur les critères de niveau 1, plus Google va comptabiliser vos critères de niveau 2. Idem pour les niveaux d’après.

Niveau 1 : Le SEO technique

Google ne veut pas perdre de temps à crawler votre site (lire ses pages pour les indexer). Et oui, à chaque fois c’est du temps et de l’énergie que Google passe sur votre site au lieu de le passer ailleurs. Il vous donne donc une prime si votre site est facile à crawler.

Et il y a plusieurs façons de faire ça :

  • Optimisez la vitesse de votre site web : plus c’est rapide, plus Google adore.
    • Avoir un serveur à côté de votre audience (en France si votre audience est française et que vous voulez être référencé sur google.fr)
    • Avoir un serveur bien paramétré : ça c’est le rôle de vos administrateurs système. Sinon, allez jeter un œil du côté de Google PageSpeed Module. C’est un outil fait par Google lui-même pour vous aider à optimiser votre serveur (et oui, en vous aidant, Google s’aide lui-même)
  • Veillez à avoir un code propre. Dans le développement informatique, il y a des standards. Et il faut les respecter. Alors je veux plus voir vos balises non fermées hein.
  • Optimisez la structure de votre site web. Google va de page en page grâce aux liens html entre les pages. Alors si il doit suivre 3 liens avant d’arriver sur une page en particulier, forcément ça lui demande plus d’effort que si cette page était accessible depuis la home.

Le SEO technique, en général c’est pas là que la différence se fait dans Google. Tous vos concurrents sérieux sont déjà au top là-dessus. Mais c’est une étape nécessaire si vous voulez passer aux critères de niveau 2.

Niveau 2 : Les contenus

Le but de Google, c’est d’offrir aux internautes les contenus qu’ils préfèreront. Il va donc aussi « noter » la pertinence du contenu.

Alors je vous dis depuis le début que Google n’est qu’un bête robot. Ben, c’est quand même un robot un peu perfectionné. Et il comprend de mieux en mieux le sens des contenus. Il analyse les différents mots clés présents dans le texte et en déduit de quoi ce texte parle et si il a l’air intéressant.

Soignez leur qualité de vos contenus au maximum. Ah cette fameuse phrase qu’on entend partout. Comme si jusqu’à présent sur votre site, vous écriviez délibérément des contenus médiocres et à la lecture de cet article, éclair de génie, vous devenez le Victor Hugo du SEO.

J’ai donc 2 astuces pour vos contenus :

  1. Utilisez du vocabulaire spécifique. Dans un contenu sur les kimonos par exemple, parlez de la fibre technique, de l’épaisseur du tissu, des arts martiaux, des tailles de vêtements, etc.
  2. Faites des contenus longs. C’est un indice de qualité pour Google.

Dernière chose, Google positionne des pages dans les résultats de recherche. Mais pour savoir si une page est pertinente, il regarde aussi le site qui héberge la page. Et pour ça, c’est mieux si votre site est cohérent.

Vos pages doivent donc être regroupées par sujets. Par exemple, imaginons que vous vendez des chaussures (encore !). Vous avez alors intérêt à faire une catégorie chaussures de sport, avec toutes les pages liées aux chaussures de sport. Et une catégories chaussures de ville, avec toutes les pages liées aux chaussures de ville.

Ça aide Google à comprendre que votre page « basket » parle des chaussures de sport.

Après, c’est pas une obligation – regardez wikipedia – mais ça aide.

Niveau 3 : Les backlinks

Les backlinks. Je suis sûr que ça vous parle. Ce sont les liens que d’autres webmasters mettent sur leur propre site en pointant vers votre site. Google considère que c’est un « vote » d’un webmaster pour votre site.

Historiquement, c’est le 1er critère pris en compte par Google. Et c’est toujours un des critères les plus puissants pour booster votre positionnement dans Google. Par contre, rappelez-vous les étapes. Pour pouvoir profiter pleinement de vos backlinks, vous devez d’abord avoir travaillé les étapes précédentes (technique et contenu).

Google prend en compte plusieurs critères pour juger des backlinks (du plus impactant au moins impactant) :

  • L’autorité des sites d’origine. Là aussi, c’est pas la même chose d’avoir un backlink issu du blog keylan-le-bo-goss.fr ou un backlink issu de lesechos.fr . Je vous laisse deviner lequel Google préfère 😉
  • La diversité des noms de domaine d’origine. C’est pas pareil d’avoir 1000 backlinks provenant de 1000 sites différents, que d’avoir 1000 backlinks, provenant de 1000 sites différents.
  • Les pages ciblées par vos backlinks. Un backlink aide le site tout entier à être bien référencé, mais il aide encore plus la page ciblée par le backlink.
  • L’ancre de texte. Vous savez, c’est le petit texte du lien, sur lequel il faut cliquer pour être redirigé. Et bien si ce texte contient votre mot-clé, ça va booster d’autant plus votre référencement naturel sur ce mot clé.
  • Le nombre de backlinks.
  • Le nombre de backlinks savez, c’est le petit texte du lien, sur l

La recherche de mots clés

Vous savez maintenant tout de l’algorithme Google. Enfin presque. En vrai Google utilise des 100aines de facteurs et des mécanismes un peu plus complexes pour savoir quel site ranker. Mais comme le dit Paul Valéry : « Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l’est pas est inutilisable ». Et vous (et moi), nous avons juste besoin d’une méthode simple et efficace pour arriver en haut de la 1ère page.

Et la méthode que je vous ai donnée, elle est (relativement) simple et surtout elle est efficace. Elle permet de ranker vos pages sur les 1ères positions.

Mais vous pouvez encore aller plus loin. Vous pouvez optimiser le trafic global de votre site.

Eh oui. Pour ça, au lieu de maximiser le ranking de vos pages sur leurs mots-clés, vous avez intérêt à partir des mots clés tapés par les internautes, et venir ranker sur chacun d’eux. Pas bête non ?

La technique est simple :

  1. Vous recherchez les mots clés vraiment tapés par les internautes (j’utilise SEMrush pour ça et je vous conseille d’y jeter un œil)
  2. Vous priorisez ces mots clés : pas la peine de faire des efforts pour ranker sur un mot clé qui n’a que 10 recherches par mois. Par contre 1000 recherches par mois, là ça peut devenir intéressant.
  3. Vous créez une page pour chacun des mots clés prioritaires de votre liste
  4. Vous appliquez ensuite la méthode que je vous ai donnée pour chaque page et chaque mot clé (vous savez, les 3 niveaux)

Prenons un cas concret : les chaussures (hé là, je suis pas fétichiste). Tapez votre mot clé dans SEMrush :

Mot clé SEMrush


Mot clé SEMrush

Ca vous sort plus de 5000 mots clés associés tels que « chaussure femme noir », « chaussure femme 36 », « boutique chaussure femme », etc :

Mots clés associés dans SEMrush


Mots clés associés dans SEMrush

Reste plus qu’à les trier sur 3 critères :

  • Valeur business : « acheter chaussures femme » c’est mieux que « défilé chaussures femme »
  • Nb de recherches mensuelles : « chaussure femme » = 60 000, « bottines montantes femme » = 30 recherches / mois
  • Difficulté de ranker : avec « chaussures femme » vous jouez contre les poids lourds du secteur – Zalando, Sarenza, LaRedoute, etc. C’est mission impossible. Mais « bottines femme compensées pas cher », à part 3-4 gros noms en page 1, le reste vous pouvez les dégager. Et vous faire une place au soleil.

Bon, en vrai ça va un peu plus loin que ça. Mais ça vous donne l’idée.

Les limites de Google

Alors je vous ai dit que Google il comprend les contenus, il est trop fort et tout et tout. Mais en vrai, il a quand même des limites.

Les rich medias

En général, Google aime bien les rich médias. Il interprète ça comme un indice de qualité des contenus. Mais attention quand même car il a souvent du mal à les interpréter. Alors si vous pouvez, facilitez-lui la tâche :

  • Pensez aux balises ‘alt’
  • Contextualisez
  • Mettez des titres et des légendes

Le vocabulaire

Malgré les avancées constantes, Google a toujours quelques difficultés à comprendre certain mots clés. Par exemple, « référencement naturel » et « SEO » pour lui c’est pas pareil. D’où l’importance d’une bonne recherche de mots clés.

Les formulaires

Vous le savez déjà, mais si vos pages ne sont pas accessibles par des liens directs, alors elles ne sont pas indexées. Et si elles ne sont pas indexées, elles n’apparaissent pas dans les résultats de recherche. C’est en général le cas pour les pages cachées derrière des formulaire. La plupart du temps c’est cool, mais parfois non.

Les pénalités Google

Si tout le monde commence à jouer avec l’algorithme Google, ce sont des milliards de dollars qui s’envolent pour le moteur de recherche. Alors ça fait un petit moment que Google a mis en place des pénalités stopper les petits malins. Et quand ils se font attraper, c’est -50 / -90 / -900 places dans les résultats de recherches. Autant dire que ça fait mal, vraiment mal.

Mais rassurez-vous, c’est surtout un épouvantail. La quasi-totalité des grosses boîtes mettent en œuvre les méthodes que je vous ai montrées. C’est juste qu’ils les mettent en œuvre intelligemment. Il faut que ça ait l’air « naturel ».

Entre nous, c’est une douce blague de Google. Le mythe du gentil webmaster qui met un lien tout seul, car il a trouvé le contenu tellement intéressant. Ca marche pas. Et il y a de nombreuses études qui le montrent. Les gens ne se comportent juste pas comme ça.

Vous pouvez donc tout fait optimiser votre positionnement dans les résultats de recherche. Google ne condamne pas le SEO, bien au contraire. En fait vous devriez même le faire et y allouer des moyens conséquents. Mais là où vous tombez dans la zone rouge, c’est quand vous commencez à mettre en place des méthodes quasi automatisées pour améliorer vos ranking. Là, attention.

La valeur du référencement naturel

Le référencement naturel, c’est du trafic. Mais c’est aussi bien plus que ça. Etre en première position, c’est aussi/d’abord un gage de confiance pour les internautes. Plus vous êtes haut dans les résultats de recherche, plus votre trafic est de qualité et mieux il convertit. Le référencement naturel, c’est donc aussi une action de branding et ça agit directement sur votre image de marque, vous prenez la place du leader sur votre marché.

2017-04-03T09:45:34+00:00

Qui je suis :

Pauline DROUIN
Passionnée par le marketing, j'adore décrypter les actualités des marques. En mode on, j'élabore des stratégies digitales à 360° pour les clients d'Alesiacom. Et en mode off, j'ai généralement le nez plongé dans un bouquin de science-fiction. Quoiqu'il en soit, je réponds toujours présente pour aider les entreprises à tirer le meilleur parti du web !

14 Commentaires

  1. Yohan SIMON 16/04/2014 à 08:37␣- Répondre

    Le plus difficile pour le référencement, c’est qu’on trouve un peu de tout et n’importe quoi sur le net… Il fautdrait faire un guide unique des bonnes pratiques (type wikipedia ?)

  2. Pauline - Alesiacom 13/06/2014 à 10:59␣- Répondre

    Bonjour Yohan, c’est une belle idée mais un travail important que vous suggérez, d’autant plus que les connaissances en référencement web nécessitent d’être régulièrement mises à jour. Pour ne pas vous perdre parmi les différents conseils donnés sur le net, vérifiez la fiabilité de l’émetteur et la récence de l’article, ça vous permettra de faire un premier tri.

  3. Loïc 18/07/2016 à 14:56␣- Répondre

    Bonjour et merci pour cette présentation du référencement naturel SEO. C’est très captivant !

  4. Amel Perry 18/08/2016 à 10:50␣- Répondre

    Le référencement naturel est un travail qui demande patience et stratégie. Connaître les consignes proposées par Google n’est pas suffisant ; il faut également les appliquer afin d’optimiser et de garder (si le site est déjà parmi les premiers) la position du site dans serp. En ce moment, l’optimisation de contenu reste la meilleure méthode pour améliorer le référencement de son site.

    • Pauline DROUIN 09/09/2016 à 14:24␣- Répondre

      Bonjour ! Effectivement, maintenir sa position dans Google n’est pas une mince affaire ! L’optimisation de contenu est un critère parmi d’autres, mais c’est loin d’être le seul. Les liens pointants vers votre site sont par exemple également très importants.

  5. Site de référencement 08/11/2016 à 08:19␣- Répondre

    Bonjour,
    C’est gentil de votre part. Ces informations sont très importantes car ce sont les bases du référencement, c’est très intéressant.

    • Pauline DROUIN 09/11/2016 à 15:50␣- Répondre

      Bonjour, il est toujours important de partir des bases, surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet technique, tel que le SEO. En tout cas, ravie que l’article vous ai plu ! Pauline

  6. Anor 20/01/2017 à 18:13␣- Répondre

    Merci pour le partage, un bon article ! Juste une petite remarque si vous permettez, il est aussi important d’etre au fait des changements par rapport au référencement naturel, Google change régulièrement les algorithmes de recherche pour s’adapter aux besoins des utilisateurs et ce qui est valable aujourd’hui ne le sera pas forcément demain !

  7. Pauline Drouin 24/01/2017 à 17:07␣- Répondre

    Bonjour Anor, merci pour votre commentaire. Il est vrai que Google réalise souvent des updates qu’il est nécessaire de prendre en compte dans toute stratégie SEO. De même, il est important de vérifier régulièrement l’état du référencement de son site web pour s’assurer que l’on a pas été touché par une pénalité Google.
    Bonne journée à vous 🙂

  8. Anthony Hilaire 05/04/2017 à 10:43␣- Répondre

    Un lexique bien enrichissant sur le référencement, surout les balises qu’il faut savoir avec les algorithmes de Google.

    • Pauline Drouin 12/04/2017 à 09:35␣- Répondre

      Bonjour Anthony, ravie que cet article vous ait plu 🙂

  9. Jean Sebastien 06/04/2017 à 12:07␣- Répondre

    Des stratégies bien détaillées pour optimiser les contenus web et le référencement. Bien vu comme sujet!

    • Pauline Drouin 12/04/2017 à 09:36␣- Répondre

      Hello Jean Sebastien, effectivement le référencement est primordial sur internet! A très vite

Laisser un commentaire