Les entreprises intéressées par le marketing d’influence sont souvent désemparées quand il s’agit de passer à l’action. Elles ne savent pas toujours à qui faire appel, ni comment formuler leur demande sans paraître importunes. On vous livre tous les tuyaux pour que la prise de contact se passe bien !

Qu’est-ce qu’un bon influenceur ?

Avant de vous lancer à l’eau et de demander à un influenceur s’il accepte de collaborer avec vous, un travail de repérage s’impose. Il vous faut trouver « le bon influenceur », c’est-à-dire une personne qui dispose d’une audience proche de la vôtre et qui tient un discours cohérent et pertinent avec celui de votre entreprise.

Sachez que l’influenceur idéal répond à 3 critères :

  • Il réunit autour de lui une communauté active qui le prend comme référence, donc qui réagit à ce qu’il partage et est susceptible de relayer à son tour les communications,
  • Il a un fort potentiel d’audience sur la thématique que vous aborder,
  • Il participe activement aux conversations liées à cette thématique.

Petite précision : l’influenceur n’est pas forcément une célébrité. Bien souvent, il s’agit tout simplement d’un passionné qui a réussi à s’imposer comme une référence, d’un client devenu ambassadeur d’une marque/d’un produit ou bien d’un expert du métier dans lequel il évolue (employés, consultants, voire indépendants).

Par exemple, Genaro Bardy (photographe freelance) comptabilise sur Twitter pas moins de 16 000 followers ! Autant dire qu’il s’agit d’une vraie référence dans son domaine.

Extrait de la page Twitter de Genaro Bardy

70

Dénicher le bon influenceur sur la toile

Pour trouver votre influenceur, vous devrez faire des recherches sur internet : épluchage de comptes Twitter, lecture attentive des blogs liés à votre thématique… Car les influenceurs se cachent partout !

Et s’il est relativement facile de les joindre via les médias sociaux une fois choisis, dénicher le bon influenceur n’est pas chose facile. Heureusement, j’ai dressé pour vous la liste de quelques procédés et outils qui vous permettront de faire un premier tri sur le net.

  • Faire une recherche de mots-clés sur Twitter. Sur Twitter, vous pouvez lancer une recherche sur un mot-clé de votre secteur, pour trouver des correspondances soit dans la biographie, soit dans le nom de compte des utilisateurs de Twitter. Vous exercez dans l’alimentaire ? Alors vous pouvez par exemple faire une recherche sur : cuisine, art culinaire, gastronomie etc…

Regardez par exemple les premières correspondances trouvées pour le mot-clé « cuisine » :

Extrait de la recherche Twitter, mot-clé « cuisine »

71

Vous pouvez d’ores et déjà observer les comptes les plus populaires en matière de cuisine. Parmi eux, des blogs de recettes comme Marmiton, mais aussi des célébrités (Cyril Lignac) ou des passionnés (Hervé Cuisine). Une recherche de mots-clés ne vous permettra pas à elle-seule de trouver l’influenceur idéal, mais c’est un bon début, vous ne trouvez pas ?

  • Consulter les listings de blogs de votre secteur. Grâce à des portails personnalisés comme Blogonet, vous serez à même de dénicher la liste des blogs les plus influents de votre secteur. Et derrière chaque blog, il y a un voire plusieurs influenceurs ! Il vous sera donc plus simple de dénicher le bon.

Page d’accueil du site Blogonet : secteur des sciences

72

Ce site vous permet de découvrir les derniers articles publiés du secteur sur la toile en fonction des interactions générées. Ici, le dernier article en date a récolté 594 likes ! Un bon point de départ pour vos recherches.

  • Pour dénicher des influenceurs, il vous sera aussi utile de connaître les contenus liés à votre secteur qui performent le mieux en ce moment sur le web. Dans ce cas, des outils tels que Buzzsumo peuvent vous aider.

Extrait du site Buzzsumo

73

Grâce à cet outil, vous pourrez notamment générer une recherche par mot-clé, définir une langue, un pays mais aussi le type de contenu sur lequel vous souhaitez baser votre recherche (infographie, articles, vidéos…). Ensuite, vous pourrez filtrer ces contenus en fonction de leur date de publication (hier, la semaine dernière, il y a un an…). Pas mal, non ?

Sinon, vous pouvez toujours passer par des plateformes spécialisées qui vous mettront directement en contact avec un influenceur de votre secteur. Par exemple, le site Cooker’s vous propose de vous mettre en relation avec des bloggeurs cuisine influents, contre rémunération. Il peut donc s’agir d’une bonne méthode si vous voulez vous épargner un long et laborieux travail de recherche.

Extrait du site Cooker’s

74

Solliciter sans importuner

Ca y est, vous avez trouvé votre influenceur idéal ? Maintenant, il faut le contacter. Le saviez-vous ? Il s’agit là de l’étape la plus délicate du marketing d’influence, car les influenceurs sont contactés par des dizaines d’entreprises chaque semaine (voire chaque jour) ! Alors pour vous épauler dans cette tâche ardue, voici quelques bonnes pratiques à adopter en toutes circonstances :

  • Etudiez ce qu’ils disent sur leur blog ou leurs profils de réseaux sociaux : vous y trouverez souvent des informations pour savoir comment les contacter, et quels types de collaboration les intéressent. En plus, le fait de se renseigner un minimum sur leurs activités vous permettra de personnaliser le mail que vous leur enverrez. C’est toujours apprécié !
  • Travaillez votre message ! Prenez soin d’exposer clairement votre nom, celui de votre entreprise et votre statut au sein de cette dernière ainsi que ce que vous proposez clairement à l’influenceur. Sans ça, votre mail ne sera certainement pas lu !
  • Soyez transparents ! Les influenceurs ont l’habitude d’être sollicités par des marques, ils savent donc pertinemment ce que vous cherchez en les contactant. Evitez donc de tourner autour du pot, et insistez sur les bénéfices que chacun pourrait tirer de votre partenariat !

La plupart du temps, le premier contact se fait par mail, ou via la messagerie privée de Twitter. Rarement par téléphone, qui est trop intrusif. Les délais de réponse peuvent être longs, mais il vaut mieux ne pas relancer avant que quelques semaines ne se soient écoulées. Les influenceurs sont des personnes très sollicitées, alors armez-vous de patience !

fullby Alesiacom

Susciter l’intérêt des influenceurs

Dernier point important : comment intéresser les influenceurs ? La réponse est simple : en faisant en sorte que la collaboration soit également attractive pour eux. Pour les séduire, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple :

  • Les inviter à un évènement, qui est l’occasion pour eux de passer un bon moment et de développer leur réseau. Néanmoins, ne les négligez pas une fois sur place ! Il est judicieux d’aller au bout de votre démarche en passant du temps avec eux durant ces évènements. Sinon, ils risquent d’avoir plus de souvenirs des bons petits toasts au saumon que de votre marque ou de vos produits !
  • L’envoi d’échantillons gratuits, qui leur permet de découvrir en avant-première de nouveaux produits. De nombreuses entreprises ont recours à cette pratique. C’est une façon pour elles de faire connaître leurs produits aux influenceurs, pour qu’ils en vantent les mérites autour d’eux.

Par exemple, le géant Nike est très friand de cette technique. L’entreprise a notamment envoyé ses produits à l’influenceur Paul Rodriguez (198 000 fans sur Youtube), qui a ensuite réalisé une vidéo. Ça donne ça :

  • Une collaboration sur un projet commun susceptible de les intéresser (les demandes d’aides à la création de contenus sont souvent bien reçues).
  • Un échange de bons procédés, tels que la mise à disposition de l’influenceur de votre propre sphère d’influence (même si celle-ci est sans doute plus restreinte que la sienne, vous devez avoir parmi votre propre réseau des personnes qui ne font pas partie du sien)
  • Des informations exclusives, qu’ils pourront relayer auprès de leur propre réseau pour asseoir leur position d’influenceur.
  • Eventuellement, une rémunération économique (de plus en plus fréquente). De nombreux influenceurs font ainsi de la pub pour les marques. Par exemple, Nike (375k followers sur Youtube) a établi un partenariat avec Casey Neistat (3M de followers sur Youtube). Le produit et la marque sont alors associés au style de vie et à la personnalité de l’influenceur

Vous avez maintenant de bonnes bases pour identifier, contacter et convaincre un influenceur d’établir un partenariat avec vous ! Les bénéfices en termes d’image de marque et de notoriété sont non négligeables, alors n’attendez pas pour vous lancer !

Vous avez déjà fait appel à un influenceur ? Racontez-nous votre expérience !