Le linkbuilding est une stratégie qui permet à un site d’améliorer son classement dans les moteurs de recherche. Le principe est simple : il s’agit de créer un réseau de liens pointant vers votre site internet.

 

Le principe du linkbuilding (ou « netlinking »)

Il existe différents facteurs qui favorisent votre emplacement dans les moteurs de recherche, et le nombre de liens qui renvoient vers votre site est l’un d’entre eux. Aux yeux des moteurs de recherche, ces liens témoignent de la popularité de votre site et font office de « lettre de recommandation ». Plus vous avez de prescripteurs reconnus, et plus votre site sera jugé fiable. Adopter une stratégie de linkbuilding permet donc de maximiser vos chances d’apparaître dans les premières pages des moteurs de recherche.

Les avantages du linkbuilding

Si le principal avantage du linkbuilding est l’amélioration de votre référencement, ce n’est pas le seul. En vous « liant » à des sites de qualité, vous renforcez en effet votre crédibilité et votre notoriété. Ces liens constituent également une source de trafic pour votre site. Ils vous permettent d’attirer à vous de nouvelles cibles, que vous n’auriez pas forcément pu toucher par ailleurs.

Les différents types de liens

C’est bien beau tout ça, mais comment obtenir ces fameux liens ? De multiples façons ! On peut citer notamment :

  • l’achat de liens
  • les échanges de liens
  • le guest-blogging
  • l’inscription dans les annuaires (on vous en parle ici)
  • la publication de communiqués de presse.

Ces liens n’ont par contre pas tous la même valeur aux yeux de Google. Il y en a qu’il vaut mieux privilégier, et d’autres qu’il est plus prudent d’éviter…

Attention, prudence

La politique de Google vis-à-vis des liens entrants vers un site web est stricte et tend à se renforcer. Il est donc important de connaître les enjeux avant de se lancer. La règle à ne pas oublier, c’est que la réputation des sites avec lesquels vous vous liez impacte le référencement de votre site web. Il peut donc y avoir aussi bien des conséquences positives que négatives. Pour pouvoir déterminer la qualité d’un site qui conviendra à Google, prenez en compte la provenance du lien, la page où il est inséré et sa présentation dans la page. Et encouragez plutôt une quantité limitée de liens dans les sites de qualité.

Par ailleurs, les abus sont sévèrement punis par Google, qui favorise les liens entrants spontanés et naturels. Mais ne vous inquiétez pas outre mesure : en prenant garde à la qualité des sites avec lesquels vous vous liez et en respectant certains principes de base, tout devrait bien se passer.

Quels types de liens privilégier ?

  • Mieux vaut être trop prudent que pas assez : je vous conseille pour ma part de bannir les liens payants, qui peuvent être apparentés à de la publicité (on en est en fait très proche puisque vous payez un espace pour afficher votre URL). Quitte à dépenser des sous, je vous recommande plutôt de vous tourner vers Google Adwords, le programme de publicité de Google. Là au moins, vous ne courrez aucun risque !
  • Les échanges de liens entre les sites sont déjà plus intéressants, surtout si vous ciblez des sites dont les thématiques sont similaires aux vôtres. C’est alors avantageux pour les deux parties : les internautes naviguent d’un site à l’autre pour obtenir des informations complémentaires sur les sujets qui les intéressent. Ces liens ont par contre moins de poids que les liens à sens unique, et il ne faut pas en abuser.
  • Le guest-blogging est un concept très sympa, qui permet d’enrichir votre site web tout en obtenant des liens entrants. En voici le principe : vous écrivez un article qui sera publié sur le blog d’une autre personne, et celle-ci vous citera comme auteur et renverra vers votre site. Attention toutefois : les échanges doivent se faire le plus naturellement possible, et apporter une vraie valeur ajoutée à votre site. Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’être sanctionné par Big Brother-Google, qui surveille cette pratique de très près.
  • L’inscription dans les annuaires est pertinente, à condition de ne pas s’inscrire dans tous les annuaires que vous trouverez sur le web. Certains sont de très mauvaise qualité et sans rapport avec les thématiques de votre site. Vous pouvez consulter notre article sur le sujet pour en savoir plus.
  • Les communiqués de presse sont une bonne stratégie car ils garantissent des liens entrants (« backlink ») de qualité. Vos liens devront en effet être insérés dans des contenus uniques et de qualité pour être acceptés et relayés par les journalistes.

Et les commentaires, les forums etc ?

Je vais sans doute en décevoir certains, mais poster à tout va dans des forums ou sur des blogs pour obtenir des liens entrants n’est pas une stratégie très efficace. La plupart des sites mettent en effet leurs liens en « nofollow », un attribut qui indique aux moteurs de recherche de ne pas les prendre en compte. En outre, Google pénalise les spam’co (spams de commentaires).

Par contre, pensez à ajouter un lien vers votre site web depuis votre profil sur les différents sociaux. Cette pratique est très bien tolérée et même recommandée car elle permet aux moteurs de recherche d’identifier plus facilement les auteurs d’un site.

Un travail de longue haleine

Parallèlement au travail mené sur votre stratégie de linkbuilding, soyez actif sur le web. Postez régulièrement des contenus de qualité, publiez sur les réseaux sociaux, répondez aux questions des internautes… Vous verrez : les liens suivront naturellement.