Pourquoi choisir le double opt-in pour vos campagnes emailing

Le blog

  • Le double opt-in, clé du succès de vos emailing

Pour la réussite de vos campagnes d’emailing, il y a une technique infaillible : le double opt-in. Vous ne connaissez peut-être pas ce nom, mais je suis sûre que vous avez déjà été confronté à cette pratique. Dans tous les cas, il est temps de vous y mettre si votre entreprise envoie des newsletters à vos clients et prospects. En effet, le double opt-in va faire décoller vos statistiques de campagnes d’e-mailing !

Dans cet article, je vous propose de voir :

  • en quoi consiste le double opt-in
  • pourquoi il vaut mieux que l’opt-in seul
  • pourquoi vous ne devez pas avoir peur de l’utiliser, même s’il vous paraît peu attractif
  • ses bienfaits pour votre campagne d’e-mailing
  • comment mettre en oeuvre cette pratique.

On commence !

Le double opt-in, c’est quoi ?

« Opt-in », voilà encore un angliscisme. Ce mot barbare signifie tout simplement « confirmation ». Le double opt-in désigne en fait une double confirmation d’inscription à votre e-mailing. Il s’oppose au single opt-in, qui désigne une confirmation unique. Prenons un exemple pour que tout ça soit plus concret. Quand vous vous inscrivez à une newsletter, vous rencontrez habituellement deux cas de figure :

  • vous entrez votre adresse mail dans un formulaire, validez votre inscription, puis recevez les newsletters demandées. C’est ce qu’on appelle le single opt-in.
  • vous entrez votre adresse mail dans un formulaire, validez votre inscription, puis recevez un mail vous demandant de cliquer sur un lien pour confirmer à nouveau votre inscription. Sans cette deuxième confirmation, les newsletters ne vous sont pas envoyées. Vous l’aurez deviné : nous sommes ici dans le cas du double opt-in.

Pourquoi deux confirmations valent mieux qu’une

Image sur l'indécision

Vous avez compris le concept, mais n’en voyez pas trop l’intérêt ? Il est pourtant bien réel. Le double opt-in permet de s’assurer que les personnes inscrites à votre newsletter désirent vraiment les recevoir. Pourquoi ne le voudraient-elles pas si elles ont validé une première fois leur inscription ? Ce n’est pas si simple ! Vous pourrez en effet être confronté à des cas de figure variés, tels que :

  • les inscriptions malveillantes : un concurrent déloyal peut inscrire à votre newsletter des personnes qui n’ont jamais demandé de la recevoir, espérant ainsi vous faire signaler comme spam
  • les inscriptions bienveillantes mais non sollicitées : imaginez que votre cousin John visite un blog qu’il trouve absolument extra sur la pêche à la grenouille. Dans son enthousiasme, il décide 1/ de s’inscrire à la newsletter du blog en question 2/ de vous y inscrire également, persuadé que cela vous intéressera. Sans double opt-in, vous voilà inscrit d’office à une newsletter qui ne vous intéresse guère… !
  • les erreurs d’inscription : lorsqu’il s’est inscrit à la newsletter sur la pêche à la grenouille, votre cousin John a fait une faute de frappe en saisissant son adresse mail. Malheur ! C’est Jon.fisher@yahoo.fr qui va recevoir la newsletter, et non John.fisher@yahoo.fr.
  • les inscriptions peu réfléchies : votre cousin John est un peu lunatique. Alors qu’il était tout content de s’inscrire à votre newsletter, il regrette maintenant son choix : il reçoit déjà beaucoup trop de mails et n’a pas le temps de tous les lire…

Ces situations sont dramatiques pour votre entreprise : d’une part, vous avez dans votre liste des personnes qui ne souhaitent pas (ou plus) recevoir de communications de votre part, ce qui nuit à votre e-réputation et vous fait perdre de l’argent en envois de mailing mal ciblés. D’autre part, vous risquez fort d’être désigné comme spammeur par ces destinataires, et donc de voir vos prochaines campagnes d’e-mailing bloquées par votre serveur.

Heureusement, le double opt-in vous protège de ces déconvenues ! Si une personne reçoit votre mail de demande de confirmation et l’ignore, le message est clair : soit elle n’a jamais sollicité votre envoi, soit elle regrette de l’avoir fait. Dans ce cas, autant être prévenu tout de suite. Et si elle confirme son inscription, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles : elle est vraiment intéressée par votre newsletter et ne signalera donc pas vos mails comme des spams.

Honnêtement, 2 confirmations, ça fait pas un peu beaucoup ?

Je vous entends réfléchir : 2 confirmations, c’est quand même beaucoup pour une personne qui souhaite s’inscrire à une simple newsletter. Est-ce qu’elle ne va pas être ennuyée par votre demande ? Après tout, cela exige un effort supplémentaire de sa part…

C’est vrai, le double opt-in ajoute un peu de complexité à la démarche. Mais rien de bien méchant : après tout, vous demandez à une personne qui souhaite recevoir vos mails d’en ouvrir un et de cliquer sur un lien. Cela ne prend pas plus de quelques secondes et s’avère enfantin. Si votre prospect est vraiment intéressé, il ira jusqu’au bout. Et s’il ne confirme pas, ce n’est peut-être pas une grosse perte : on peut légitimement penser qu’il n’aurait pas prêté une grande attention à vos mails ultérieurs, non ?

Les bienfaits du double opt-in pour votre campagne d’e-mailing

Pour achever de vous convaincre de double-opter pour le double opt-in (c’est drôle non ? bon d’accord…), voici quelques chiffres assez éloquents :

Les e-mailing en double opt-in ont un meilleur taux d’ouverture que les autres

Alors que les e-mailing avec une seule confirmation remportent un taux d’ouverture moyen proche des 15%, les campagnes en double opt-in sont ouvertes par près de 30% de leurs destinataires.

Taux d'ouverture des campagnes avec double opt-in VS single opt-in

Les e-mailing en double opt-in sont également beaucoup plus cliqués

Les campagnes en double opt-in sont deux fois plus cliquées que celles en single opt-in. La différence est phénoménale : l’augmentation entre le taux de clic avec confirmation simple et double confirmation est de plus 114% !

Taux de clic des campagnes avec double opt-in VS single opt-in

Les e-mailing en double opt-in obtiennent moins de désinscriptions

Les personnes inscrites aux campagnes d’e-mailing en double opt-in sont plus intéressées par les newsletters qui leur parviennent. La preuve : elles s’en désinscrivent moins.

 

Taux de désinscription des campagnes avec double opt-in VS single opt-in

En bref : les e-mailing avec double opt-in remportent un meilleur taux d’engagement

… et c’est assez logique. Vos cibles ont fait deux fois plus d’efforts pour s’inscrire à votre newsletter que dans le cas d’une campagne en single opt-in. Elles sont donc a priori « deux fois plus motivées » pour recevoir vos communications. Ca se ressent dans les résultats obtenus, et prouve l’avantage du double opt-in : quitte à envoyer des newsletters, autant que ce soit auprès de personnes qui les lisent vraiment et sont réellement intéressées par elles !

Comment mettre en oeuvre cette pratique

Si votre envoi de newsletter se fait pour le moment en single opt-in, vous pouvez assez simplement changer ce processus pour un double opt-in. Il suffit de :

  • prévenir votre prospect qu’il va recevoir un mail pour confirmer son inscription (vous pouvez le rediriger vers une landing page, ou afficher seulement un message sur le site une fois qu’il s’est inscrit à votre newsletter)
  • paramétrer l’envoi automatique de ce mail et y inclure un lien unique qui vous permettra de savoir s’il a effectivement validé son choix (voir modèle en-dessous)
  • le remercier s’il clique sur le lien (landing page ou message de remerciement, au choix).

Si vous n’avez pas la main sur vos outils, demandez à votre prestataire de réaliser ces modifications pour vous !

Voici un modèle de mail très simple que vous pouvez envoyer à vos prospects pour leur demander de confirmer leur inscription :

Mail type de demande de confirmation d’inscription à une newsletter

mail de confirmation d'inscription

Photo crédit pour l’image en tête d’article : It’sGreg

2018-09-09T17:28:30+00:00By |4 Comments

Qui je suis :

Pauline DROUIN
Passionnée par le marketing, j'adore décrypter les actualités des marques. En mode on, j'élabore des stratégies digitales à 360° pour les clients d'Alesiacom. Et en mode off, j'ai généralement le nez plongé dans un bouquin de science-fiction. Quoiqu'il en soit, je réponds toujours présente pour aider les entreprises à tirer le meilleur parti du web !

4 Comments

  1. Patrick 28/07/2014 à 17:08 ␣- Répondre

    Bonjour, Je ne suis d’accord à 100% car il arrive souvent que le courrier de double optin arrive dans les spams et les membres légitimes ne pensent pas a aller voir dans les indésirables… Patrick

  2. Pauline - Alesiacom 29/07/2014 à 09:32 ␣- Répondre

    Bonjour Patrick, Vous avez raison de mentionner ce point, mais c’est à mon avis quelque chose qui joue en faveur du double opt-in ! Sans double opt-in, le risque est que ce soient vos newsletter qui arrivent dans les spams de votre prospect… Grâce au double opt-in, ce risque est au contraire couvert : 1/ lorsqu’un prospect s’inscrit à votre newsletter, vous le prévenez qu’il va recevoir un mail. Idéalement, vous précisez justement que ce mail peut arriver dans les spams. 2/ s’il ne voit pas votre mail arriver, le prospect va fouiller dans ses courriers indésirables pour le retrouver 3/ en récupérant votre mail passé dans ses spams, il s’assure que les suivants (vos newsletters, donc !) lui parviendront correctement.

  3. robert 01/09/2015 à 18:51 ␣- Répondre

    Bonjour,

    si l’on a une vielle mailing liste, peut on envoyer une demande de confirmation en masse avec mailing chimp afin de nettoyer la liste ?

    merci de vos réponses

Laisser un commentaire