Un monde en noir et blanc serait bien triste… Ce n’est pas moi qui le dis, mais les consommateurs ! Leur regard est inexorablement attiré par les produits colorés, pour lesquels ils ont une nette préférence. Les entreprises ont donc tout intérêt à mieux connaître le pouvoir des couleurs et à s’en servir pour booster leurs ventes. Et c’est valable aussi en webmarketing !

Dans cet article, nous allons voir ensemble :

  • 9 statistiques étonnantes (et particulièrement convaincantes !) sur les couleurs et la conversion
  • quelles sont les couleurs les plus appréciées des consommateurs hommes et femmes
  • l’impact psychologique des principales couleurs sur les consommateurs
  • comment choisir la bonne couleur pour les CTA de votre site web
  • quelques exemples d’impact d’une couleur sur la conversion d’un site web.

Vous me suivez ?

9 statistiques étonnantes sur les couleurs et la conversion

L’impact des couleurs sur la conversion est une découverte qui ne date pas d’hier ! Les entreprises savent en effet depuis longtemps que les couleurs influent fortement sur le comportement d’achat des consommateurs. Pour savoir dans quelle mesure, de nombreuses études ont été menées. Voici une synthèse des résultats obtenus, à travers 9 chiffres particulièrement convaincants :

L’impact des couleurs sur la décision d’achat

1. La couleur est la première raison de décision d’achat pour 85 % des consommateurs

2. Le changement de couleur d’un produit peut augmenter ses ventes de plus de 80%

3. L’évaluation d’un produit par le consommateur se base dans 90% des cas sur des critères de couleur

L’impact des couleurs sur la perception d’un produit ou d’une marque

4. Les couleurs augmentent de 80 % l’impact d’une marque et sa reconnaissance par le consommateur

5. Les publicités en couleur présentes dans les magazines sont 26% plus remarquées par les consommateurs que celles en noir et blanc

6. 55% des consommateurs seront plus amenés à lire un mail coloré qu’un mail terne

L’impact négatif des couleurs

7. 66 % des personnes n’achèteront pas un produit s’ils n’aiment pas sa couleur

L’impact de la couleur sur les ventes d’un produit

8. En 2000, Heinz a augmenté ses ventes de 23 millions de dollars en proposant une édition limitée d’un ketchup… vert au lieu de rouge.

9. En lançant des ordinateurs à la coque colorée, Apple afait progressé ses bénéfices de 44 millions de dollars à 142 millions, le tout en seulement trois mois…

 

On le voit : le processus décisionnel de l’acheteur est fortement influencé par les couleurs… Mais la stat n°7 met l’accent sur un point important : si les couleurs peuvent booster les ventes d’un produit, le choix d’une mauvaise couleur peut au contraire être dramatique. Du coup, quelles couleurs privilégier pour favoriser la conversion ? Y a-t-il des règles à suivre en la matière ? C’est ce qu’on va voir juste en dessous.

Quelles sont les couleurs les plus appréciées des consommateurs (hommes et femmes)

De la couleur, oui, mais pas n’importe laquelle ! Les consommateurs sont des êtres délicats, et de mauvais assortiments peuvent choquer leur bon goût. Pour permettre aux entreprises d’éviter les faux pas, une étude s’est intéressée aux couleurs les plus appréciées des hommes et des femmes. Résultat ? Le marron  et le orange sont à bannir. Le bleu et le vert sont par contre des valeurs sûres, et ce pour les deux sexes. Le violet n’est pas apprécié de la même façon par un consommateur homme ou femme : détesté par le premier, il est apprécié de la seconde. Mais observons le tout en image, ce sera plus parlant.

Voici le top 3 des couleurs les plus aimées et détestées des consommateurs

Top 3 des couleurs appréciées ou pas des consommateurs

 

On observe donc assez peu de variantes entre les couleurs appréciées ou peu aimées des hommes et des femmes. Mais comment comprendre que certaines couleurs remportent peu de succès ? Cela relève bien souvent de leur impact psychologique sur l’esprit du consommateur.

L’impact psychologique des principales couleurs sur les consommateurs

Les couleurs ont toutes une signification inconsciente qui va jouer dans le processus d’achat du consommateur. Il est donc important de connaître ce que véhicule la plupart d’entre elles. Vous pourrez ainsi mieux choisir les couleurs que vous souhaitez adopter pour votre marque ou votre site internet, et surtout pour vos CTA (les boutons d’appels à l’action, dont le rôle est primordial pour votre site).

Je vais m’efforcer de vous donner quelques clés, qui sont à manier avec précaution. En effet, la signification d’une couleur peut varier d’un pays à un autre ! Par exemple, le blanc est en France la couleur de la pureté, portée par beaucoup de mariées. Mais en Chine, c’est la couleur de la mort, revêtue par les personnes en deuil… La perception de cette couleur par une française ou une chinoise ne sera donc pas la même.

Mais revenons-en au vif du sujet. Voici une liste des principales couleurs et des significations inconscientes qu’elles ont la plupart du temps dans notre culture.

Signification des principales couleurs

La signification des principales couleurs

On voit donc clairement que certaines couleurs ont une connotation plus positive que d’autres, ce qui les rend généralement plus appréciées des consommateurs. Pour autant, ces indications ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Une couleur à connotation négative ou très nuancée peut tout à fait obtenir un excellent taux de conversion sur votre site web… et vice-versa !

Comment choisir la bonne couleur pour les CTA de votre site web

Le choix de la couleur de vos CTA ne doit pas uniquement se baser sur la signification inconsciente d’une couleur, sinon ce serait un fiasco. En effet, beaucoup d’autres éléments sont à prendre en compte, et notamment le contraste du CTA avec les tons de votre site web. Par exemple, un CTA gris sur fond blanc risque d’être peu visible, et donc peu cliqué… D’une façon générale, il vaut mieux choisir pour vos CTA des couleurs qui tranchent par rapport au design de votre site web.

Par ailleurs, je rappelle une règle d’or en conversion : seuls les tests détiennent la vérité ! Autrement dit : ne prenez pas une décision sur un coup de tête, parce que vous appréciez telle ou telle couleur. Les A/B testing sont indispensables pour savoir quelle couleur convertit le plus vos prospects. Et ils réservent parfois des surprises étonnantes ! Pour vous en convaincre, on va voir ensemble quelques tests menés par des entreprises, et les résultats obtenus.

Quelques exemples d’impact d’une couleur sur la conversion d’un site web

Hubspot, le célèbre éditeur de software, a mené un test de conversion pour savoir lequel de ces deux CTA convertirait le mieux sur une landing page de Perfomable : le rouge, ou le vert ?

 

CTA rouge ou vert : le match !

CTA vert ou rouge : le match

Comme on le voit sur l’image ci-dessus, les deux boutons et les landing page étaient strictement identiques, seule la couleur des CTA variait. Ce qui pouvait passer pour un simple détail esthétique a fait une grosse différence, car l’un des deux CTA a beaucoup plus performé que l’autre. Le résultat du test était en effet +21% de conversion avec le bouton… rouge !

Un autre exemple ? Le site Monetate relate un test effectué entre deux boutons pour un site d’e-commerce. Le premier était bleu, le deuxième orange. Le rôle du CTA en question était très important, car il incitait les internautes à ajouter des produits dans leur panier d’achat. Voici à quoi ressemblaient les deux versions de CTA testées.

Test de deux boutons – bleu VS orange

Test de deux boutons - bleu VS orange

Le test a révélé que le bouton bleu performait plus que le bouton orange : durant la durée du test, il a séduit 9% d’internautes de plus que le bouton orange. 9%, cela vous paraît peu ? Ce n’est sans doute pas l’avis du gérant du site d’e-commerce, qui a vu son chiffre d’affaires s’accroître considérablement !

Attention, il ne faut pas en déduire que les CTA rouges convertissent toujours mieux que les verts, ou les bleux mieux que les oranges. Ce qu’il faut plutôt retenir, c’est que les couleurs peuvent avoir un impact très fort sur la conversion d’un site web. A vous de tester !

Photo crédit: János Balázs