5 façons d’améliorer la vitesse de votre site web

Le blog

Posséder un site internet est primordial pour une marque. Mais encore faut-il que votre site soit assez attractif pour retenir les internautes. Selon une étude, 40% des utilisateurs quittent une page qui met plus de 3 secondes à charger. Face à ce constat, impossible de ne pas travailler la vitesse de votre site web pour éviter de perdre de l’audience. Sans parler du fait que la vitesse de chargement est aussi l’un des nombreux critères pris en compte par Google au moment de référencer votre site web. Envie d’en savoir plus ? Alors on vous livre tout de suite 5 astuces pour améliorer la vitesse de votre site internet.

1. Faire un diagnostic de votre site actuel

Avant de vouloir améliorer la vitesse de votre site internet, il est nécessaire de connaître sa performance actuelle. Et pour ça, vous pouvez utiliser plusieurs outils. Moi, je vous conseille un outil mis en place par Google : Google Page Speed Insights.

Il analyse la rapidité de votre site sur mobile et ordinateur. Il vous accorde ensuite un score entre 0 et 100 et vous propose des recommandations pour optimiser de la meilleure façon possible votre site internet (plus le score est haut, mieux c’est). Les recommandations sont classées en deux points : les recommandations possibles et les recommandations trouvées. Vous pouvez alors afficher en détails chacune d’entre elles pour les résoudre.

Par exemple, voici les résultats d’un site analysé :


Vous pourrez donc effectuer les recommandations, puis refaire le test pour voir si votre score augmente. Votre objectif étant bien sûr de vous rapprocher au maximum de 100.

2. Optimiser le poids de vos images

Intégrer et avoir des images sur son site internet, c’est une très bonne idée. Ça permet de créer une ambiance et de dynamiser vos pages. Cependant, si vos images sont trop lourdes, votre site internet sera long à charger.

Utilisez donc en priorité des formats adaptés au confort de navigation, c’est-à-dire de type PNG, JPG, ou encore des formats GIF. Vous pouvez également compresser vos images à l’aide d’outils adaptés, comme par exemple Smushit. Cet outil permet de compresser les images et de supprimer toutes informations inutiles et superflues, sans pour autant détériorer sa qualité.

Dernière astuce pour vos images, vous pouvez également les redimensionner grâce à des logiciels spécialisés comme Photoshop, plutôt que sur un navigateur web. Elle gardera alors une meilleure qualité. C’est quand même plus plaisant pour vos lecteurs. Parce que s’il y a bien quelque chose qu’ils détestent au moins autant qu’un chargement long, ce sont des images floues ou de mauvaise qualité. Ça fait tout de suite perdre en crédibilité votre marque.

3. Utiliser un CDN

Un CDN c’est quoi ? Un content delivery network est un serveur de mise en cache permettant d’augmenter la rapidité d’accession à un contenu. Le procédé permet de stocker différentes ressources sur des serveurs externes. Le but étant de fournir à l’internaute tous les fichiers dont il a besoin et de la manière la plus rapide possible.

Ce procédé permet de réduire considérablement le temps de chargement des pages de vos internautes peu importe d’où ils se connectent dans le monde. Les contenus sont stockés dans 19 localisations dans le monde entier et sont redistribués par les serveurs uniquement lorsque les internautes accèdent au site.

De plus, lorsqu’un internaute retourne pour la seconde fois sur votre site, le temps de chargement est encore plus court, car les contenus ne se rechargent pas une seconde fois. Et ça, quelle que soit la position géographique de la personne dans le monde.

Le principe est donc simple : Plus une personne va sur votre site, plus celui-ci va être rapide à charger. On valide.

4. Utiliser le moins de plugins possibles

Si vous utilisez WordPress pour votre site internet, alors ce point vous concerne davantage. WordPress utilise énormément d’extensions, c’est ce qui fait entre autres la richesse de ce CMS. Du coup, vous voulez sûrement installer le plus de plugins possible pour augmenter les fonctionnalités de votre site. Et bien je vous arrête : multiplier les plugins est loin d’être la chose à faire.

Ce qui compte, c’est bien évidemment la qualité, et non la quantité. Il faut donc utiliser le moins d’extensions possibles et éviter au maximum celles dont vous n’êtes pas certain de la qualité. Veillez à ne pas faire de doublon des extensions, ça ferait baisser la vitesse de votre site internet.

Encore une petite astuce concernant ces plugins : pensez à faire régulièrement un inventaire de tous ces plugins que vous avez téléchargé, qu’ils soient activés ou non. Vous pourrez alors vous rendre compte de ceux qui ne sont pas utiles à votre site, et qui en plus le ralentissent.

Grâce à l’outil Plugin Performance Profiler, vous allez pouvoir connaître en temps réel l’impact de vos extensions sur la vitesse de chargement de votre site. Une aubaine pour effectuer des ajustements si nécessaire.

5. Choisir une formule d’hébergement en adéquation avec vos besoins

Pour avoir un site qui s’affiche rapidement tout le temps dès lorsqu’un utilisateur clique sur l’URL, il faut choisir un bon hébergeur. Il doit être disponible, puissant, ayant une stabilité et une sécurité optimale.

Vous devez d’abord choisir le mode d’hébergement que vous souhaitez :

  • Hébergement mutualisé : Vous partagez un serveur qui est également occupé par d’autres sites internet,
  • Hébergement dédié : Un serveur est disponible seulement pour votre site internet,
  • Le cloud : Vous possédez plusieurs serveurs dédiés à votre site internet et vous pouvez alors augmenter ou diminuer le nombre comme vous le souhaitez.

En fonction de ces différents modes, vous l’aurez bien compris, le coût de l’hébergement ainsi que les performances de votre site web vont fortement varier. Par exemple, un hébergement mutualisé vous coûtera entre 1 et 20€ par mois, entre 100 et 500€ en hébergement mutualisé et plus de 1000€ pour le cloud.

Il faut donc choisir celui correspondant au mieux à vos besoins, mais qui vous permette aussi, d’être rapide.

 

Vous connaissez maintenant les solutions pour améliorer la vitesse de chargement de votre site web. A vous de jouer !

2018-09-02T20:17:18+00:00

Qui je suis :

Pauline DROUIN
Passionnée par le marketing, j'adore décrypter les actualités des marques. En mode on, j'élabore des stratégies digitales à 360° pour les clients d'Alesiacom. Et en mode off, j'ai généralement le nez plongé dans un bouquin de science-fiction. Quoiqu'il en soit, je réponds toujours présente pour aider les entreprises à tirer le meilleur parti du web !

Un commentaire

  1. Simon 18/04/2018 à 14:34 ␣- Répondre

    Article très intéressant ! Merci beaucoup

Laisser un commentaire